Comment améliorer le pouvoir d’achat des Tunisiens ?

Selon le sondage mené par le bureau d’étude et statistique, Sigma conseil, durant le mois de février dernier portant sur les priorités pour lesquels les membres du gouvernement devront apporter des améliorations, une grande partie des sondés affirment qu’il est urgent de prendre en considération les priorités des Tunisiens, surtout durant ces conditions socio-économiques chaotiques. À la veille de ramadan 2022, une grande partie des sondés assurent qu’il est important d’essayer d’améliorer le pouvoir d’achat des Tunisiens. Dans ce cadre, plusieurs grandes enseignes de vente ont décidé d’apporter leur pierre à l’édifice en proposant de baisser leurs prix ou d’offrir la possibilité d’un paiement par facilité sur 6 mois sans intérêt comme c’est le cas chez Tdiscount.

Les priorités des Tunisiens

D’après la dernière étude réalisée par Sigma Conseil, une grande partie des Tunisiens participant à l’enquête assurent qu’il est nécessaire de tenter d’améliorer la situation économique en veillant à l’amélioration du pouvoir d’achat des Tunisiens. En outre, plus de 43 % des sondés ont déclaré qu’il est indispensable de lutter d’une façon imminente contre la pauvreté.

Selon la même enquête, près de 35 % demandent des réformes urgentes dans le secteur de l’enseignement, alors que le développement du secteur de la santé concerne plus de 36 % des sondés. Tandis que la sécurité arrive presque en dernier lieu avec moins de 11 %, une grande partie des personnes interrogées considèrent que le contrôle des prix des marchandises et la création d’emplois constituent une priorité pour eux.

Cette étude a pu faire ressortir les échecs du gouvernement ressentis par les Tunisiens, surtout au niveau de la cherté de la vie, la détérioration de la situation économique, ainsi que les nouvelles mesures apportées au niveau de la loi de finances 2022.

Selon les experts dans le secteur, afin de remédier à cette situation socio-économique, à la veille du début du mois saint, il est essentiel que les entreprises agro-alimentaires et les enseignes de commercialisation et de distribution de différents produits, proposent un mode de facilité de paiement sans intérêt afin de contribuer à l’amélioration du pouvoir d’achat des Tunisiens.

Les Tunisiens se plaignent de la hausse de prix

Les citoyens ont tenu à exprimer leur mécontentement face à la hausse des prix des différents produits alimentaires surtout des viandes, céréales et légumes. Quelques-uns attribuent ces augmentations d’une part à l’absence de contrôle économique, afin d’agir activement en ajustant les prix des produits alimentaires et d’autre part aux marchands profiteurs. Quant aux vendeurs ont tenu à exprimer leur insatisfaction suite à la baisse du pouvoir d’achat des Tunisiens et l’absence de clients réguliers dans les marchés.

This entry was posted in Blogging. Bookmark the permalink.